vendredi 26 septembre 2008

Madame Cocotte et Fizzy vous proposent...

Le concert de France de Griessen le 9 octobre au Klub !

Quand on aime, on vous informe !
Pour mieux vous renseigner, voici le mail de la fameuse dame.
Bonne lecture et rendez-vous le 9 octobre au Klub, on espère que vous viendrez nombreux !


" Hello !

Un petit mail pour vous informer de mon prochain concert qui aura lieu au Klub (14 rue Saint Denis 75001 Paris)
le 9 octobre prochain à 21h00 (flyer en pièce jointe)
Je me produirai avec mes musiciens habituels : Shanka, Pierre Belleville, Bastien Burger, Agnès Davan

ET avec des invités surprises qui me font l'honneur de venir chanter quelques titres en duo avec moi ;)
et un stand avec entre autres des jolis petits badges tout neufs et autres choses...
Le prix des places est de 10 euros.
Si vous voulez aller faire un petit tour sur mon myspace pour écouter et voir des extraits c'est là :
www.myspace.com/francedegriessen


Alors, au plaisir de vous voir le 9 octobre ?
Bises
France


"Le premier album solo de France de Griessen, Ballerina, porte les atours nécessaires pour une remarquable balade en gris, blanc et rouge. Rouge comme les déserts du Nouveau-Mexique où France a traîné ses guêtres et d'où elle tire l'âpreté vitale de ses titres. Gris comme la mélancolie qui s'installe parfois, proche de celle de Taxi Girl ou de Moriarty : de la tristesse à la rage puis à l'espoir. Blanc enfin, car c'est une nouvelle page qui s'écrit. Après l'expérience Teen Machine (un album autoproduit en compagnie de Michaël Gadrat, sur la vie de Billy The Kid), la jeune France de Griessen renaît sous l'œil avisé de parrains aussi divers que Elliott Murphy, Vérole du groupe punk Les Cadavres / Euroshima ou Shanka de No One Is Innocent / Destruction Inc…


Les vapeurs du grunge (« Will You », profession de foi d'une vie furieusement rock'n'roll), de la country (« La Ballade de Norma Rose », tout en amour et légèreté) et de la folk (« So XXX Without You », la tyrannie du manque, un thème commun avec P.J. Harvey) flottent sur un ensemble de chansons franco-anglaises dans lesquelles le goût de la liberté laisse des traces de rouge à lèvres sur des robes de dentelle. Cette nouvelle Calamity Jane souriante utilise les influences américaines pour poser une atmosphère créative, un road-movie efficace qui prend une autre dimension en live, mélange de sensualité et de férocité. On en sort ragaillardi par la pertinence du message. " Sylvain Nicolino "

1 commentaire:

france a dit…

ah merci de l'avoir mis sur le site, c'est cool ;) !!
Kisses & love
France